nature, envol

Un changement de cap…

Bonjour, je m’appelle Camille BONNIN et je suis praticienne en naturopathie dans la région PACA, à Aix-en-Provence (13). Je suis certifiée par l’école Euronature d’Aix-en-Provence et affiliée à la FÉNA (Fédération française des Écoles de Naturopathie). Je suis également membre de l’OMNES (Organisation de la Médecine Naturelle et de l’Éducation Sanitaire).

Initialement, depuis mon plus jeune âge, je me destinais à être vétérinaire par passion pour les animaux et pour le domaine de la santé. Mais en évoluant dans un système éducatif étriqué,  j’ai rapidement compris que mon chemin n’était pas là.
Après deux années de classe préparatoire et une troisième année de licence, mon corps était fatigué et j’ai décidé de revoir mes objectifs et de changer de cap : il était temps de vivre pleinement ma vie !

lotus, qui suis-je?

Vers la naturopathie!

La médecine allopathique ne parvenant pas à me diagnostiquer une candidose chronique (infection opportuniste des zones humides de la peau et des muqueuses par la levure Candida Albicans), c’est avec des techniques naturelles que j’ai obtenu des réponses et que j’ai retrouvé l’énergie d’avancer.
En ayant vécu 15 ans avec un frère handicapé pour qui l’allopathie n’avait que des effets limités, j’avais déjà pu observer les bienfaits des médecines « non conventionnelles » comme le magnétisme, la médecine traditionnelle chinoise,… et cette candidose n’a fait que renforcer mon envie de changer d’orientation professionnelle pour devenir une praticienne de ces médecines dites « alternatives ». J’ai eu envie de me former à un métier réunissant l’utilisation de techniques naturelles avec une compréhension du corps et de son fonctionnement et la naturopathie fut un choix évident !

Forte de mes expériences personnelles et de l’enseignement que j’ai reçu,  j’ai à cœur de vous recevoir et de vous accompagner sur votre chemin pour aller de l’avant,  au fur et à mesure et à votre rythme. Je suis à la fois là pour vous écouter, vous aider mais aussi pour vous « éduquer », c’est à dire vous redonner la possibilité d’être acteur de votre santé et à même de comprendre les phénomènes qui se passent dans votre corps. 

Commentaires:

  1. Bonjour Camille,
    Je suis vraiment séduite par ce que tu as déjà réalisé. Je me suis permise de communiquer tes coordonnées à ma fille Nathalie qui vit à LONDRES et qui est cœliaque. Actuellement âgée de 53 ans elle souffre de plus en plus de carences en vitamine B.12 mais aussi certainement en vitamine D – Carences liées au dysfonctionnement de son intestin très probablement.
    Bonne continuation –

    1. Bonjour Sylvette,
      Tu as bien fait de lui transmettre mes coordonnées car, sans être miraculeuse non plus, la naturopathie apporte des solutions notamment dans ces problèmes de maladies cœliaque et de dysbiose intestinale pouvant entraîner des carences.
      Belle continuation à toi aussi!

  2. bonjour Camille,
    Je souhaiterais avoir votre avis sur le protocole prescrit par un médecin généraliste formé en micronutrition. J’ai consulté ce médecin suite à des problèmes de transit (constipation). Après examen, il s’avère que j’ai des candidoses « infestation moyenne ». Il me suggère mycostatine (en pharmacie) puis de commander : nutridetox, ultraflora duo et ecodyn chez BIONUTRICS. Ce protocole n’est -il pas un peu lourd pour une candidose de type moyenne ? Personnellement, j’envisage une cure d’un mois de « dysbios’aroma » et de suivre par une cure de probiotiques. J’ai malgré tout adapté mon alimentation. Qu’en pensez-vous ? Merci. Mme Lecocq

    1. Bonjour Michelle,
      Difficile de vous répondre comme ça sans savoir le contexte (hygiène de vie, alimentation,…) dans lequel vous avez développé cette candidose et depuis quand celle-ci s’est installée. Néanmoins, je peux vous dire que parfois l’emploi d’un antimycosique est indispensable pour enrailler la candidose et réussir à rétablir un équilibre intestinal normal tant sur la santé de la paroi intestinale que sur l’état de sa flore.
      Sachez également que l’emploi simultané d’une détox pour nettoyer les émonctoires (organes qui gèrent les déchets du corps), avec un probiotique (ultraflora) et des plantes antifongiques (ail et pamplemousse contenus dans ecodyn) est un protocole assez « classique » face à une candidose.
      Mais là encore, difficile de vous dire si cela est « adapté » à votre cas en terme de produits, laboratoires, etc…
      J’espère avoir pu vous aider.
      Je reste à votre disposition si vous avez d’autres questions.

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *